• Accueil
  • > Archives pour juillet 2007

Archives pour juillet 2007

Derniere journee de Solenn en chine

Apres 18 heures de train assises dans le wagon restaurant (le plan pour ne pas rester debout tout le trajet), a payer des plats qu on ne consommait pas par peur de tomber malades ( d ailleurs meme les chinois nous imitaient ce qui donnait une idee de qualite de ce qui etait servi), nous voila arrivees a shanghai, derniere etape de ce palpitant voyage.

A peine arrivees , direction le quartier de la concession francaise ou se trouve l universite jiatong, repaire de Damien et gallix, deux comperes souhaitant appronfondir leur connaissance de civilisation chinoise en peaufinant leur approche de la gente feminine locale.

Avant d atteindre l antre des deux barbus-chevelus, il aura fallu porter nos deux sacs (20 kg chaque), sous un cagard pas possible (pres de 39 degres celsius), a ce rythme la on a du perdre 5 litres d eau facilement !

On finit tout de meme par arriver et posons nos sacs dans leur chambre double. Apres avoir discute de choses et d autres, une sieste s impose pour recuperer du trajet en train sans sommeil. Reveil a 19h, et c est parti ! Petit apero avec huimin, et nous nous dirigeons ensuite vers le ktv (karaoke pour les incultes). et de 22h a 3h, chacun y va de ses petites vocalises pour epater la galerie. mention speciale pour damien qui ne s est jamais refuse a chanter une enieme fois superstar ou initier gallix a l internationale (en chinois sil vous plait). En bref, une bonne petite soiree, meme si Solenn et moi avions un perdu la flamme a la fin…!

 Le lendemain, le tps de decoller du lit, la journee etait bien amorcee et il etait temps pour Solenn de prendre son avion… elle doit etre actuellement a Paris en cemoment…plus que quelques heures avant de rejoindre erquy… allez tiens le coup ! t es bientot arrivee !

 

La grande armee

soldats

D’apres notre experience en groupe de touristes chinois, on a decide que le meilleur moment pour visister la grande armee de terre cuite etait le midi. On a donc pris un bus pusi un autre, et 1h plus tard, nous voila sur les lieux. On a eu un peu de mal a trouver l’entree mais on y est arrive! Grace a ma carte ISIC bidouillee de l’annee derniere et a la carte 12-25 de Celia, on a encore reussi a avoir la reduction etudiant et a payer moitie prix!

Ensuite c’est dur a decrire, on en parle tellement, on en fait tellement des tonnes a propos de cette armee que je m’attendais a plus impressionnant encore. Il n’empeche que on ne voit que la partie exterieur de l’iceberg… Quand on prend le temps de se poser et de se dire que ces soldats ont plus de 18siecles! Ils ont tous des expressions differentes, uns coupe de cheveux, une barbe taillee differement! a la base, ils etaient colores. si on en croit les reconstitutions ils avaient de magnifiques couleurs, noir, rouge, bleu, vert!

Tous les soldats de la fosse n’ont pas ete deterres et reconstitues, les recherches continuent. mais le probleme, c’est que une fois deterres, les soldats se fragilisent, perdent leurs couleurs et sont suceptibles de pourrir a cause de l’humidite rapportee par les visiteurs.

A ce qu’il parrait il y aurrait de nombreuses fosses comme ca encore innexplorees dans les 15 km autour du tombeau de l’empereur!

La grande pagode de l’oie sauvage

L’apres midi, apres une petite sieste bien meritee, on repart vers la porte de sud et les remparts. il y a la encore un marche pour touristes, assez agreable…

On prend ensuite un bus vers la grande pagode de l’oie sauvage. Apres celles que l’on a vu a Dali, on s’attendait a un truc un peu plus impressionnant. C’est surtout l’histoire de la pagode qui est interessante. Les alentours ont ete bien refait pour mettre en valeur la pagode et il y a des jardins tres agreables. Tous les soirs, il y a un spectacle devant la pagode. Des milliers de chinois se ressemblent sur la grande place pour y assister. Sur un fond de musique classique, des jets d’eau se mettent en marche et dansent avec la musique… C’est un peu comme ce qu’on a vu sur la place de Chengdu mais avec un decor beaucoup plus joli.

pagode

Mais le spectacle, ca devient vite les gens qui passent entre les jets d’eau, les enfants qui se bousculent et qui essais de boucher les jets ( au final ca eclabousse tout le monde et j’ai meme fini par sortir mon poncho magique!!!) les chinois qui se prennent en photo. Ca se fini en concours de T-shirts mouilles…. 

Mais voila a la fin du spectacle il faut penser a rentrer et c’est pas evident de monter dans le bon bus… il faut faire la guerre pour monter et donner des coup de coudes!! On a encore flaner ensuite pres de la porte sud au retour, il y avait des gens qui dansaient aui chantaient… C’est tres agreable!

Arrivee a Xi’an- visite du quartier musulman

7h40, notre train arrive a Xi’an. En suivant les conseils de Damien, on se jette sur les guichets pour trouver un train pour repartir… Mais on n’aura pas de couchettes cette fois, ce sera un train « debout » pendant 18h…. mais on n’a pas le choix car j’ai un avion a prendre apres!

On s’installe dans une auberge de jeunesse en dortoir dans le centre ville puis on visite le qurtier musulman. C’est tres amine! Ca change de Chengdu. Il y a une grande partie d’etalles pour touristes, avec des pris excessifs, mais quand on s’eloigne un peu on trouve des ruelles plus typiques. L’odeur de la nourriture sucree comme ce qu’on peut voir dans les pays musulmans, les etals de fruits seches… ca donne envie!

quartier musulman

On visite la grande mosquee. L’architecture en bien chinoise et a priori la seule chose qui change avec un temple chinois, c’est qu’il n’y a pas d’enscens. mais en regardant de plus pres, on voit des inscriptions en arabe au dessus des portes, et des vieux chinois avec la barbe et la toque (la chapeau a la Ben Laden!). On croise aussi des chinoises voilees a l’exterieur!

mosquee

Du grand Bouddha de Leshan aux nuages d Emeishan (2)

Ce qui resulte de l article precedent, est que lorsque nous sommes reparties de Lesham pour nous diriger vers Emeishan, il etait deja bien tard et du coup, impossible de partir grimper les premieres pentes pour se defouler apres toute la frustration accumulee durant l aprem a cause de l attente.

Nous nous sommes donc posees dans un hotel ou nous avions pu etablir un plan d approche pour notre escalade d Emeishan, une des grandes montagnes bouddhiques de Chine. Ne disposant que d un jour, il nous etait impossible de trouver une chemin nous permettant de monter toute la journee, pour atteindre le sommet.

 Du coup nous avons du gerer avec les bus qui atteignent certains points strategiques.

Depart le lendemain a 6h du matin, et vision d un lever de soleil brumeux entre paupieres encore closes par le sommeil et la vitre sale du bus qui met deux heures a nous emmener pres du sommet.

Las -bas, surprise il pleut ! Mais nous avons nos supers ponchos decathlon pour nous proteger (classe assuree !), apres 2h de grimpette nous atteignons le point culminant d Emeishan.

 poncho

 

De grandes statues dorees et quelques temples avec des Bouddhas y sont situes. La pluie non seulement redouble d intensite mais est glaciale et un petit vent, vient vite nous faire grelotter de la tete aux pieds. On part se refugier dans un petit restaurant au sommet, ou apres un bol de pates epice qui nous met la bouche en feu, on finit par retrouver l usage de nos extremites ( je precise nez et doigts pour les esprits mal intentionnes !).

Apres etre redescendues, nous prenons un second bus vers wannian si, un temple situe a mi course entre le sommet et la vallee. Deja le climat a considerablement change, il fait chaud, et le paysage a troque ses pins alpins contre des palmiers, et une vegetation plus luxuriante. Le soleil a egalement fait son retour. On prend nettement plus de plaisir a se balader dans cette partie la, nous nous arretons dans quelques temples qui jalonnent le chemin. Les plus connus et visites sont pris d aussaut par les touristes. D ailleurs on trouve que l installation de telepheriques  sur le mont Emei a ete une riche idee : la plupart des chinois sy engouffrent nous laissant les chemins libres et beaucoup plus agreable !

te

En fin d apres midi nous rentrons fourbues mais tres contente de notre excursion a emeishan, meme si nous n avons pas eu la satisfaction de gravir de haut en bas la montagne. !

 

Du grand Bouddha de Leshan aux nuages d Emeishan (1)

Dans 5 ans… quand la plupart des chinois auront acces au plaisir de partir en vacances, j ai comme l impression que les grands spots touristiques de Chine ne seront plus visitables en haute saison, exception faite si vous etes d une patience a toute epreuve, et que vous etes loin de souffrir d agoraphobie (mais vraiment loin !).

 Je m explique :

Pour ne rien manquer des grands monuments et lieux historiques de Chine, Solenn et moi avions planifie un super combo Emeishan+Leshan, le tout faisable en deux jours.

Apres deux jours de route en partant de Chengdu, nous voila arrivees a Leshan,  ville tres connue pour son grand Bouddha (qui est encore plus cher patrimoine mondial depuis les destructions en Afghanistan d autres grands bouddhas). Nous en avions vu des photos, mais le voir en vrai, pensait-on, nous permettrait d en mesurer toute la grandeur (plus de 75 metres de haut) et des orteils long de plus d 1m !  Arrivees sur la site vers 14h de l apres midi, nous visitons tout d abord les alentours (pas  trop noires de monde) , il y a de jolies pagodes agrementees de jardins coquets. Puis nous nous rendons vers l endroit d ou il est possible de descendre un raidillon permettant enfin de voir le Bouddha de la tete au pied.

Premiere surprise, il nous faut attendre dans des cages a bestiaux, style type  d attente Walt Disney sans le decor rigolo pour faire patienter. On prend notre mal en patience, une heure plus tard, nous avancons enfin… vers une autre file d attente : resultat pres de 2h30 d attente debout, tout ca pour finir par mettre 20 min a descendre la chemin a flamc de falaises en luttant pour ne pas mourir etouffees ou poussees sans menagement par tous les touristes chinois.

Enfin la vue etait tout de meme pas mal, et on a fait de jolies photos (meme si on ne se rend pas trop compte de la hauteur), mais le tribut a payer aura ete bien lourd !

boud

Le centre de Panda et des temples

L’attraction de la ville c’est la base de reproduction des pandas geants! Comme c’est super touristique et qu’on veut profiter des pandas sans une foule de touristes, on se debrouille pour arriver avant meme l’ouverture, on n’a pas regrette! Le plus drole, c’est de voir les petits pandas, je veux dire a partir de 1 ans. Avant ils sont vraiment pas beaux… ils naissent a l’etat de grosse larves sans pouvoir voir ni entendre. Mais ensuite ils sont adorables! comme des grosses peluches.

 panda

 

En captivite, ils ont tendance a dormir un peu trop, alors les chercheurs et les eleveurs cherchent a les stimuler et leur faire faire de l’exercice le matin! C’est assez drole. Ils ont l’air vraiment patauds et maladroits mais pourtant ils montent super bien aux arbres ! ils savent aussi faire du toboggan et se prendre de superbes gamelles en bas… c’est meme ca le plus drole!

L’apres midi, on visite 3 temples: 2 temples bouddhistes  et un taoiste. Les points communs dans tout ca: les dorures, l’architecture chinoises, l’odeur entetante de l’encens… et les groupes de touristes! on a mange dans un restau vegetarien d’un temple le midi. un bol de riz et un bol de legumes aussi apetissant que les poeles jardinieres du self! et pour le prix on fait la vaisselle a la sortie (ca va c’est pas cher et on s’est cale avec des petits pains apres!). on s’est ensuite posees dans une maison de the. On nuos ressert en eau chaude autant de fois que necessaire et on profite de l ambiance du parc tout autour, c’est vraiment agreable!

 temple

 

 

 

Entre tous ces temples, on a un peu galere avec le transport! pas toujours simple de s’orienter. on est passe sur la place centrale encore une fois. Les fontaines etaient allumees, et avec la musique en plus, la place avait des allures de mini Versailles avec Mao Zedong en toile de fond!

On a aussi trouve un bookstore pour acheter le dernier harry potter en sortie mondiale s’il vous plait!!!

Arrivee a chengdu

On quitte Kunming sous la pluie une fois de plus… c’est parti pour 18h de trains ou je laisse le soin a Celia de raconter les details [modifications a venir!]

On retrouve donc un peu de chaleur, mais pas etouffant.  Nos premieres impressions: la ville est moins sale que les autres a priori et les gens semblent plus disciplines sur la route. C’est aussi parce qu’il y a 4 gars sur chaque carrefour qui arretent voitures, velos  et pietons… il essait aussi d’interdir le klaxon en ville, et la y a du boulot!

vendredi aprem, on perd pas de temps, a peine arrivees, on va visiter le centre ville. on se balade a pied parmis les grands boulevards, c’est pas desagreable mais on n’a pas trouve de quartiers vraiment anime avec plein de  petits restau comme ailleurs, il manque qc je trouve… on visite le parc du peuple, ou les chinois viennent pecher des poissons rouges et faire du bateau, et on finit la promenade sur la place centrale avec la grande statue de Mao ( qui fait un grand signe de la main a tous le sieges de multinationales environnant la place) ! Comme la ville est immense, ca fait une belle balade de 6km je pense!

Dernier jour a Kunming

apres notre nuit en bus couchette, un peu de repos est le bienvenu… mais il faut aussi se replonger dans les cours de chinois et preparer les exos pour le lendemain…. Les cours sont un peu moins motivants qu’u debut mais ca va qd meme!

Mardi, grand retour des cours de chinois. premier exercice, raconter nos aventures du week-end, en chinois biensur. on s’en sort pas trop mal je crois. On retrouve ensuite Celine, l’etudiante avec qui on a deja fait plusieurs echanges. On en profite pour se faire une fondue, une specialite ici, mais c’est ni avec du fromage ni avec de l’huile. on commande une marmitte de bouillon de base avec un peu de viande. on a teste poulet au citron. on ajoute ensuite differents ingrediants: poisson, porc, boeuf, tomates, champignons…. et d’autres truc moins descriptibles! DELICIEUX! on a vraiment bien manger! Celine nous a ensuite fait gouter une boisson a base de fruits et de lait qu’on achet dns un stand sur la rue… pas mal non plus.

On a bosse quand meme un peu avec elle a la cafet de l’universite. Mais c’est impressionnant, pendant le week end le quartier universitaire s’est remplis d’etranger! c’est le debut de toutes les classes d’ete, aussi bien pour apprendre le chinois que la medecine traditionnelle…

pour finir la journee en beaute, on se paie un massage. Malgre les apprehensions de celia qui garde un souvenir violent des massages tailandais, ca s’est tres bien passe! la preuve j’ai encore la force d’ecrire… pour 6 euros environ, on prend soin de nous pendant plus d’une heure et demi. d’abord les bras pendant que nos pieds repose dans un bac d’eau bien chaude, puis les pieds, les jambes… on change de salle pour se mettre a plat ventre, ensuite c’est le dos, encore les jambes…. et le meilleur pour la fin: la tete… ca donne pas enivie tout ca??? ca fait meme pas mal!, ca chatouille juste un peu entre les orteils!

Le programme avant le depart: demain, cours et visite d’un musee. on est ensuite invite dans la famille de celine pour manger! et jeudi, dernier cours et rangement, menage… vendredi on arrive a chengdu apres 18h de voyage normalement… on vous redira!

Lijiang

une bonne nuit de sommeil, rien de tel pour recuperer des 60km de velo de la veille!

8h depart en bus pour Lijiang, apres 3h30 de trajet on apercoit enfin une petite ville typique. A la gare routiere on s’est renseigne sur les prix des ticket pour le retour a kunming… finalement ca coute beaucoup moins cher de rentrer avec un bus de nuit donc on n’a que l’apres-midi pour visiter!

on commence par le nord de la ville avec le parc de l’etang du dragon noir. C’est le paysage qu’on voit sur toutes les cartes postales de la ville. Dommage que le temps est un peu bouche et qu’il pleut. on s’attendait aussi a un parc immense, mais c’est pas si grand que ca! l’architecture des differents temples, pavillons et pagodes et sympa aussi. comme tout les parcs, c’est assez reposant, mais justement on se demmande ou sont passe les groupes de touristes…

En sortant, on saute sur le premier restaurant, et oui deja 14h30! on goute la specialite locale: le baba de lijiang. il y en a 2 sortes, on a goute les sucres, c’est pas mal, ca ressemble un peu  a de la galette des rois, ou un gateau breton…

On s’eleve ensuite au dessus de la ville pour avoir un point de vu sur les toits. vraiment toute la vieille ville a garder une architecture traditionnelle. avec les montagnes a l’arriere plan, c’est vraiment joli!

vueli

 

bain de foule! on redescend ensuite le long des canaux et la on  retrouve tous les touristes! celia appelle ca le disneyland chinois. Il y a tellement de monde qu’on peut a peine avancer dans les rues… on peut seulement se trainer de boutiques en boutiques!epuisant. Ca doit vraiment valloir le coup de voir ca le matin tot quand les rues sont encore desertes!!! mais la on peut pas appressier…. on s’eloigne donc des rues touristiques, c’est tout de suite mieux, on arrive quand meme a trouver des coins calmes. 

liji

 

on trouve la gare routiere sans probleme, grace a l’aide d’un guide francophone rencontre par hasard…Retour a kunming a 6h du mat’. On a la journee devant nous pour se reposer, faire nos exos de chinois, nos lessives…

12

juillet 2007
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

Auteur:

Solenn


les chansons |
Alf & Co |
Kolkata Pictures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyageUsa2007
| Appartements en Andalousie
| le blada blog d'une année g...